Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Agence de Développement Local / Les projets de l'ADL / Le défi 100% braivois / Novembre - famille Rocour / Association mets et vins... lait en poudre, lasagnes et frites...
Actions sur le document

Association mets et vins... lait en poudre, lasagnes et frites...

Défi 100% braivois

Commentaires d'un citoyen/échevin

Préambule :

Il est toujours difficile de rester objectif quand on participe à une expérience que l'on a (presque) initié et assurément (totalement) soutenu.

Ne pas y participer, ne pas se lancer soi-même le défi aurait été un comble...

Le défi nous est agréable à relever et donc, comment le rendre également attrayant ?

Pour mon épouse et moi nous avons commencé en force. D'amblée, géniale découverte d'association de mets et vin... que nous vous proposons. Simple comme bonjour, hélas pas totalement 100% braivois, zut vous verrez :

Devant un petit feu de bois d’ici et la TV d’ailleurs, nous n’avions pas envie de cuisiner ; 1er novembre et jour férié oblige. Au menu, pain local grillé et fines biscottes de notre Proxy préféré avec sirop de (Liège) Braives (Luc Noël) et fromages du Père François… avec un petit vin pétillant rosé sorti de cave pour la circonstance (zut, chuuut, il n’est pas d’ici, tant pis)…

Le lendemain, mercredi, du lait en poudre… de la pharmacie de Fallais pour notre deuxième petit-fils et des légumes de saison pour l’ainé de 2 ans et demi… Pour nous, lasagnes végétales achetées sur le marché à Braives auprès de Jean-Pol (Excellent rapport/qualité prix, comprenez : pas cher, vite fait et délicieux).

Aujourd’hui, comme une fois par mois environ, grand repas en ville : sachet de frites à emporter pour nos grands et petits-enfants et pour nous bien-sûr aussi… Où allons-nous aller ??? Notre fils choisira, ce sera d’office ici à Braives…

Dès la semaine prochaine, on va essayer de valoriser les bons à valoir du sac remis par notre agent de développement local Vincent Germeau… car il n’y a pas que la nourriture qui compte… à suivre donc...

Stéphane Rocour