Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Maladie de Newcastle - Mesures d'urgence pour les détenteurs de volaille
Actions sur le document

Maladie de Newcastle - Mesures d'urgence pour les détenteurs de volaille

    
Mesures d’urgence pour les détenteurs amateurs de volailles en Belgique suite aux 10 cas confirmés de maladie de Newcastle chez ce type de détenteurs en 2 mois
 

L’Agence alimentaire a confirmé la présence de la maladie de Newcastle chez des poules de 10 détenteurs amateurs de différentes communes en Belgique au cours des 8 dernières semaines.  
Suite  aux  résultats  de  l’enquête  épidémiologique,  l’AFSCA  impose  à  partir  du  2 juillet de nouvelles mesures concernant tous les détenteurs amateurs de volailles en Belgique : interdiction d’échange (vente, dons, …) de poules, dindes, pintades, canards,  oies,  cailles,  pigeons  à  l'exception  des  pigeons  de  course,  faisans, perdrix et oiseaux coureurs (Ratites)  vers ou entre particuliers, et interdiction de participation de ces espèces à des rassemblements  (marchés, expositions, foires, …) sur tout le territoire.  
Ces mesures sont d’application à partir du lundi 2 juillet pour une période de 30 jours, éventuellement reconductible.


A partir du lundi 2 juillet,  l’Agence alimentaire impose des mesures strictes  sur tout le territoire  concernant  tous  les   particuliers  détenteurs  des  espèces  d’oiseaux  citées  en introduction pour une période de 30 jours minimum :
1.  Interdiction  d’échange  (vente,  dons,  …)  de  poules,  dindes,  pintades,  canards, oies,  cailles,  pigeons  à  l'exception  des  pigeons  de  course,  faisans,  perdrix  et oiseaux coureurs (Ratites) vers ou entre particuliers
2.  Interdiction  de  participation  de  ces  espèces  d’oiseaux  à  des  rassemblements (marchés, expositions, foires, …).
 
Ces 2 nouvelles mesures sont d’application pour une période de 30 jours, pouvant être prolongée en fonction de  l’évolution épidémiologique en Belgique.
 
L’homme  n’est  pas  sensible  à  cette  maladie.  La  consommation  d’œufs  ou  de viande de volaille ne comporte donc aucun risque.
 
http://www.afsca.be/communiquesdepresse/2018/2018-06-29.asp